PROJETS BÉNÉVOLES DE SAUVEGARDE DU PATRIMOINE 2021

Fév 11, 2021
admin

40 ETUDIANTS BAC+3 DE L’ESCT DEMARRERONT LEUR « PROJET BÉNÉVOLE » EN AVRIL PROCHAIN

Entre le 10 et le 24 avril prochain, 40 étudiants des centres ESCT de Rennes et de Strasbourg réaliseront le projet bénévole de restauration du patrimoine, dans le cadre de leur formation BAC+3 Chargé-e d’Affaires BTP.

Ces projets sont proposés par notre partenaire Union REMPART, créée à la fin des années 1960 et premier mouvement national œuvrant, de façon concrète et organisée, pour la sauvegarde du patrimoine.

Voici les 4 sites sur lesquels nos 40 étudiants réaliseront leur projet :

FORTERESSE DE CHÂTEAUNEUF-SUR-EPTE (CHATEAU-SUR-EPTE, NORMANDIE)

Milieu du XIème siècle, le lieu est connu sous le nom de « Fuscelmont » (la colline aux silex). Il est possible qu’une première fortification, probablement en bois, existe alors. Puis vers 1097 le château est édifié par Guillaume le Roux (roi d’Angleterre), on le suppose, en pierre.

Sous la direction de l’association Héritage Historique et d’un artisan maçon expérimenté, les étudiants découvriront la limousinerie et en appréhenderont toute la logistique, dans une optique de remploi des matériaux sur un site historique :

-préparation et nettoyage du chantier
-mise en place des accès si besoin
-préparation des matériaux de remploi (repérer les pierres selon leur calibre, les extraire, les nettoyer, les trier et les classer avant de les acheminer à l’endroit requis)
-préparation des mortiers avec une dureté à adapter selon la pierre et le type de travaux
-montage des blocages à la chaux sur moellons silex et calcaires et des parements au cordeau

De menus travaux de charpenterie seront également à l’honneur pour étayer des contreforts en pierres de taille par leur base.

CHÂTEAU DE MONTALET (MOLIÈRES-SUR-CÈZE, OCCITANIE)

Le château de Montalet a été construit au Moyen Âge et surplombe la vallée de la Cèze, en bordure de l’ancien village minier de Molières-sur-Cèze. On suppose qu’il servait de lieu de surveillance entre la voie Régordane et l’accès à la vallée de l’Ardèche.

L’association de sauvegarde du Château de Montalet propose aux étudiants de l’ESCT de participer à la valorisation et à la restauration du site, avec différents ateliers :

• Taille de pierres
• Construction de mur au mortier de chaux
• Restauration des pierres de taille d’une fenêtre
• Mise en place d’une partie de toiture et pose d’une lucarne
• Initiation à l’utilisation du matériel de chantier : bétonnière, monte-charge, chenillette, etc. • Montage et démontage d’un échafaudage
• Entretien du site

CHÂTEAU DE BERZY-LE-SEC (BERZY-LE-SEC, HAUTS-DE-FRANCE)

Surplombant la vallée de la Crise, Berzy apparaît pour la première fois dans les textes en 1161. Le château, voisin de l’église communale dédiée à saint Quentin, a été construit sur plusieurs périodes entre le XIIe et le XVIe siècle. Les embellissements de style renaissance les plus significatifs de son architecture sont imputables à Nicolas de Louvain, chambellan du duc d’Orléans et capitaine du château de Villers-Cotterêts lorsqu’il entra en possession du château de Berzy.

L’ASPAM – Association de Sauvegarde du Patrimoine de l’Aisne Méridionale propose aux étudiants de l’ESCT de participer à la valorisation et à la restauration du site, avec les activités suivantes :

– Taille de pierre : participation à la restauration des baies et des élévations du château de Berzy
– Forge et ferronnerie d’art : participation à la fabrication d’un garde-corps de style médiéval destiné à sécuriser les accès du château, d’une main courante ornant les escaliers de la chapelle castrale de Berzy
– Verre et vitrail : réalisation de vitraux qui seront posés en l’église Saint Quentin de Berzy-le-Sec
– Moulage, estampage (terre et plâtre) : découverte des techniques de moulage, d’estampage et de modelage en terre, en plâtre ou en élastomère de silicone à travers la réalisation de copies de sculptures médiévales altérées ou menacées de disparition.

LE VILLAGE D’ORIENT (MAJORQUE, ESPAGNE)

Orient est situé dans la partie la plus verdoyante de Majorque entre pins, chênes verts et oliviers, entre le Puig d’Alaró et la Serra de Alfàbia dans la Serra de Tramuntana, patrimoine mondial de l’humanité depuis 2011.

Appartenant à la municipalité de Bunyola, loin de l’agitation des zones côtières, il est accessible par une petite route sinueuse à une demi-heure à peine de Palma.

La vallée d’Orient est un exemple typique de l’organisation humaine et des paysages d’intérieur de Majorque et de la Serra de Tramuntana. Elle combine la culture de champs et prairies sur les terrains plats et les zones montagneuses sont échelonnées de multitude de terrasses en pierre sèche parsemées d’oliviers.

L’association Més Que Pedra propose aux étudiants de l’ESCT de participer (avec des étudiants locaux) à la restauration de terrasses de pierre sèche sur le GR 221 de la Ruta de la Pedra en Sec.

Ce chantier en immersion pierre sèche permettra aux étudiants d’apprendre les bases de cette technique et de découvrir ses différents types de construction présents à Orient :

– cabanes, barraques d’animaux, fours à chaux, systèmes hydrauliques, etc.
– différentes fincas traditionnelles de la vallée, leurs dépendances, citernes, anciennes presses à huile, etc.

Les étudiants auront également l’occasion d’apprendre et de pratiquer les différentes étapes de ce type de construction traditionnelle :

● Déblayage des zones à restaurer
● Préparation du terrain
● Taille de pierres
● Disposition des fondations
● Principes de construction d’une terrasse, parement, fruit, intérieur, etc
● Couronnement de la terrasse L’association proposera aussi de découvrir le patrimoine rural et ethnologique de cette vallée.

Un grand merci à notre partenaire Union REMPART, qui nous propose depuis 3 ans des projets divers de restauration du patrimoine, sur tout le territoire français.

A noter que 175 autres étudiants de l’ESCT, actuellement en formation BAC+3 Chargé-e d’Affaires BTP, réaliseront eux aussi des projets de sauvegarde du patrimoine, courant du 1er semestre 2021.